Investissement locatif
Défiscalisation - Patrimoine - Retraite
0 800 052 222

Faire un calcul de rendement locatif

Particulièrement intéressant le statut LMP-LMNP s'avère toutefois difficile à manier

Une déduction de l'amortissement et des charges des revenus locatifs

Si le dispositif de défiscalisation LMP (Loueur en Meublé Professionnel) et LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) permet de bénéficier d'avantages fiscaux intéressants, il nécessite de tenir une comptabilité spécifique et pas toujours simple.

En effet, l'avantage fiscal du statut LMP et LMNP se présente sous la forme d'une déduction de l'amortissement et des charges des revenus locatifs.

L’amortissement est linéaire :
-        sur 5 à 10 ans pour le mobilier
-        sur 20 à 40 ans pour l’immobilier.

Avec le dispositif LMP, l'investisseur ne paie pas d'impôt sur ses revenus locatifs pendant toute la durée où il est en déficit d’exploitation. Ainsi, lorsque les recettes d’exploitation (loyers perçus) moins les charges (hors amortissements) sont inférieures à 0. l’amortissement est mis en pause et reporté sur les bénéfices futurs, pendant 6 ans. Passé ce délais, le déficit est perdu.

Si le montant des loyers charges comprises que vous percevez ne dépasse pas 32 900 €, vous êtes soumis à un régime d'imposition forfaitaire : micro-bénéfices industriels et commerciaux (micro-Bic) ou micro-entreprises.

Au-delà de 32 900 € de recettes par an, ou sur option, vous êtes soumis à un régime réel d'imposition. Cette option est plus intéressante fiscalement puisqu'elle permet en déclarant les loyers perçus, de déduire les charges pour leur montant réel, et d'appliquer un système d'amortissement (déduction d'une partie du prix du bien des recettes locatives).

Les charges déductibles sont notamment : Les frais d'établissement (frais de notaire ou de constitution de société), les frais d'entretien, d'amélioration et de réparation, les impôts locaux, les frais de gestion et d'assurances, les intérêts d'emprunt. L'amortissement concerne d'une part le mobilier sur une durée allant de 5 à 10 ans (soit un taux compris entre 10 et 20 % par an) et d'autre part les locaux en fonction de leur durée de vie.

A savoir : Le statut de loueur en meublé professionnel et non professionnel vous permet d'échapper au plafonnement des niches fiscales pour 2014.

Le dispositif LMP permet également de profiter de l’exonération de l’ISF, l’Impôt Sur la Fortune, car les deux conditions du statut LMP permettent de ne pas être catégorisé dans l’assiette de l’ISF.

AccueilIdentification